Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 15:40

Voilà, c'est (presque) fini ! 

 

 

     Demain, c'est la première épreuve du brevet des collèges et cela signifie aussi que pour un grand nombre de professeurs, cette semaine était la dernière semaine de cours. Vous savez, cette semaine durant laquelle vos élèves vous disent "au revoir" plein de sanglots dans la voix, vous apportent une boite de chocolats pour vous remercier de toutes ces choses que vous leur avez apprises cette année. Certains vous demandent même votre adresse pour vous envoyer une carte postale durant leur vacances, ... bon ok j'arrête ! Cela ne s'est pas tout à fait passé comme ça dans mon collège.

 

 

 

Pourquoi ?

 

 

 

     Tout d'abord parce que ces grands élèves de 3ème se croient en vacances depuis leur date de conseil de classe. C'est à dire, pour certains, depuis début juin. La date du conseil de classe passée signifie aussi qu'il n'y a plus possibilité de leur mettre une mauvaise note. Dès lors, fleurissent les "A quoi ça sert de travailler puisqu'y a plus de notes ??" (Comprendre : "a quoi ça sert de travailler encore puisque je viens de recevoir mon scoot' même si j'ai un bulletin pas top-top ?"). Et du coup les charmants (un peu trop d'ailleurs avant le conseil de classe) élèves se transforment très vite en élèves insupportables qui partent en vrille dès qu'on leur demande de sortir une feuille (oui parce bon le cahier est perdu/déchiré/rempli/oublié-chez-mamie-qui-habite-à-35km-du-collège-et-vous-savez-comme-j'ai-pas-encore-de-scoot'-c'est-diificle-d'aller-la-voir) et de faire (au moins) semblant de recopier ce que le prof écrit projette au tableau. 

Bien sûr une fois que chaque élève sait si il va au lycée, autant vous dire que ce sont les portes grandes ouvertes à toutes les incivilités. 

"Ben oui, pourquoi continuer à respecter des personnes (nous, les profs) qui nous ont fait ch*** (comprendre : qui nous ont fait travailler) durant 1, 2, 3 ou 4 ans ?? Ca sert à rien puisque je ne montrerai pas mon mot dans mon carnet à mes parents, je ne viendrai pas en retenue et je quitte le collège dans une semaine !" Autant insulter le prof. Allons-y c'est gratuit !

 

 

 

Autant vous dire que l'on est content (de chaque côté du bureau) de pouvoir bientôt se quitter pour presque 2 mois.

 

 

 

Juin passe, les exclusions de cours/du collège se multiplient.

 

 

 

 

 

Arrive alors LE dernier cours. Alors histoire de ne pas se quitter sur une mauvaise ambiance, on propose diverses activités aux élèves (énumérées ici et ). Cette année j'ai choisi de me transformer en animateur de centre de loisirs et de consacrer ma dernière heure à des jeux (sauf avec les classes trèèèèèès pénibles, que j'ai fait travailler jusqu'au bout. Oui, parfois le prof est maso).

Dans ma sacoche de prof-animateur, deux jeux : 

 

 

Premier jeu tenté : "Time's Up". Pour ceux qui ne connaissent pas (bon déjà c'est que vous n'êtes pas un bon prof-animateur-trop-cool), c'est peu comme le "Taboo" sans la liste des mots interdits et avec possibilité de faire des mimes ou de dessiner au tableau (oui parce le prof-animteur-trop-cool peut aussi laisser ses élèves dessiner au tableau).

Time's Up, donc. Ou comment faire profiter à tous les collègues enseignants dans le même couloir que moi des mots devinés criés par les hystériques élèves restants ! Prions pour le CPE ou un collègue ne débarque pas....oui parce que pour certaines matières le dernier se déroule une semaine avant la vrai dernière semaine. Je demande donc pardon aux collègues que mes élèvent ont éventuellement dérangé lorsqu'ils faisait semblant de travailler travaillaient. Je me suis bien amusé (pour une fois). Eux aussi.

 

 

Deuxième jeu tenté : Le jeu du loup-garou. Un jeu de rôle dans lequel chaque élève fait partie d'un camp (loup-garou ou villageois) et doivent s'éliminer. Enorme avantage de ce jeu : les élèves sont supposés dormir (une partie du jeu, notamment l'attaque des villageois par les loup-garous se déroule la nuit) et donc ils ne sont pas censé faire de bruit. Seulement voilà, même dans la pénombre, les yeux fermés, mes élèves font du bruit ou plutôt des bruitages plutôt osés qui n'ont à faire dans une classe. Passons. Arrive alors une phase durant laquelle tous les participants doivent voter contre l'un d'entre eux et s'éliminer. A partir de ce moment là, les paroles de certains élèves (de futurs footballeurs de l'équipe de France sans doute. Vous allez voir qu'ils ont une bonne base) ne furent plus qu'insultes et cris. Bam ! Un élève exclu dans le couloir. Aucun exclu pendant les cours mais le seul jour où l'on fait des jeux, ils ne savent plus se tenir ! Incroyable ! Ces mêmes élèves ont réussi la prouesse de se faire bannir du tournoi profs-élèves (pour lequel ils s'étaient mentalement préparés : insultes toussa toussa) avant même de commencer à jouer ! Bravo les loulous !

 

 

 

 

A côté de cela, des élèves polis, bons perdants, souhaitants de passer de bonnes vacances à leur professeurs, esquissants même un "à l'année prochaine" rempli d'espoir. C'est-y pas mignon ?

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

LRDNV 04/07/2012 22:38


Ohlala oui, je compatis, rien que mes 5èmes, certains qui ne foutaient déjà rien de l'année, m'ont sorti 2 semaines avant la fin des cours, et même avant le conseil, Madame on fait pas cours
aujourd'hui ! J'ai amené un DVD, on le regarde ?


Mouhahahaha, euh NON !


Dur de trouver le courage d'aller en cours nous aussi quand on a aucun travail de la part des élèves, quand on ne fait que répéter à Keuvin de se taire, pour la 100 000ème fois de l'année AU
MOINS ! S'il pouvait une fois dans l'année (pardon pour l'expression) nous foutre la paix ! Dur de continuer à les intéresser à la fin des programmes quand ils veulent qu'une chose : être en
vacances, et nous aussi  !


Dieu merci, comme tu dis il reste les choupis qui nous disent au revoir bien gentiment, en nous souhaitant sincèrement de bonnes vacances !

hecate18 27/06/2012 19:05


C'est tellement bien décrit ! Qu'est-ce qu'ils m'ont énervée mes troisièmes avec le "à quoi ça sert de travailler après le conseil de classe ?". Le pire, c'est quand ça vient d'élèves qui vont en
seconde générale... Bon courage aux profs de lycée pour composer avec ces fainéants. J'adore aussi quand ils te regardent, les yeux limite larmoyants : Vous allez quand même pas nous faire
travailler, on a fait des goûters avec les autres profs ? _ Eh ben si. Et plutôt deux fois qu'une (rire sadique intérieur). Y a que le dernier jour où je les ai laissé écrire sur le tableau, je
n'avais plus la motivation pour me battre contre leur inertie. On les aura mérité ces vacances :)

De l'autre côté du bureau 27/06/2012 19:20



Oui j'ai oublié le "On va quand même pas travailler !!" mythique !


Les laisser écrire sur le tableau, pourquoi pas. Encore faut-il penser à l'effacer avant de se barrer en courant en hurlant dans les couloirs ! Eh oui, le lendemain il y a parfois des réunions
dans certaines salles...


 


"Vous voulez aller en seconde ? Avec ce comportement ? Va falloir prévenir les profs de lycée alors. Ils n'ont pas idée de ce qui les attend !" ;-)